Imprimer Texte plus gros Texte plus petit

La foi en action
> Témoignage de la semaine > témoignages en archives
Texte plus gros Texte plus petit

Témoignage de la semaine

Merci à tous ceux qui nous envoient un témoignage!

En témoignant de ce que le Seigneur
a fait dans notre vie,
nous contribuons à faire connaître
sa présence et son action,

et c'est Lui que nous louons.

 

Christ du cursillo

"Que votre lumière brille!
Qu'elle soit placée sur le boisseau!
Afin que tous ceux qui la voient
rendent gloire à votre Père
qui est dans les cieux."

(Mt 5, 15-16)

 

Cliquez ici pour nous envoyer votre témoignage

Pape Jean-Paul II 1990"Voilà votre rôle dans l'Église: créer des noyaux de croyants qui portent le message du salut de tous côtés, en faisant valoir le poids de votre opinion non pas par l'imposition mais par la force de votre témoignage".

Jean-Paul ii, Ultreya d'Italie en 1990

Dieu compte sur toi Cliquez sur l'image pour voir le diaporama

Document sans nom

Le sacrement du Pardon

Afin de pouvoir comprendre plus profondément la puissance divine du sacrement du Pardon,
voici ce qu'a relaté le Père Tim Deeter.
Soeur Emmanuel

 

pardonJ'allais chaque jour visiter les malades d'un hôpital près de ma paroisse, aux USA. Une femme dans le coma figurait constamment sur ma liste. Un jour où j'avais un nombre impressionnant de malades à voir, je me suis dit que je pouvais laisser faire pour cette femme, car elle n'avait pas besoin de moi puisqu'elle ne pouvait pas me parler! Puis, en visitant les autres patients, je me sentis coupable et pensai que je ferais mieux d'aller la voir. Je m'assis donc à son chevet et commençai mon rituel: «Je suis le père Tim, c'est aujourd'hui lundi, etc...» À la fin, je me mis à penser: «C'est vraiment stupide. Elle ne peut pas me répondre, je suis en train de perdre mon temps. Je ne reviendrai plus, je vais l'enlever de ma liste». Soudain, une pensée me vint à l'esprit, qui n'était pas de moi, c'est sûr: «Cette femme a besoin de l'absolution pour ses péchés». Effectivement, elle n'avait pas pu se confesser puisqu'elle était dans le coma. Alors je me penchai à nouveau vers elle et lui murmurai: «Si vous avez commis quelques péchés pour lesquels vous n'avez pas encore reçu le pardon, présentez-les maintenant au Seigneur dans votre coeur; puis je dirai l'acte de contrition avec vous». J'attendis trois minutes. Je récitai alors l'acte de contrition et lui donnai l'absolution. 

Tandis que je m'adossais à ma chaise, la femme se redressa soudain sur son lit! Sans me regarder, elle fixa ses yeux sur la croix accrochée au mur. Elle ouvrit tout grand ses bras et, le visage illuminé d'un beau sourire, s'écria: «Jésus!». Puis elle retomba en arrière et mourut.

Je me retournai brusquement pour voir si Jésus était là, mais non. Il était venu pour elle à ma parole de prêtre dans le sacrement du pardon, et Il l'avait emmenée avec Lui! Vous voyez comme les sacrements sont importants. Si Dieu vous appelle à vous en approcher, ne les remettez pas à plus tard car, qui sait si vous serez en vie demain?

 (Ce témoignage a été recueilli par Soeur Emmanuel, de la communauté Les Béatitudes).