Imprimer Texte plus gros Texte plus petit

La foi en action
> Témoignage de la semaine > témoignages en archives
Texte plus gros Texte plus petit

Témoignage de la semaine

Merci à tous ceux qui nous envoient un témoignage!

En témoignant de ce que le Seigneur
a fait dans notre vie,
nous contribuons à faire connaître
sa présence et son action,

et c'est Lui que nous louons.

 

Christ du cursillo

"Que votre lumière brille!
Qu'elle soit placée sur le boisseau!
Afin que tous ceux qui la voient
rendent gloire à votre Père
qui est dans les cieux."

(Mt 5, 15-16)

 

Cliquez ici pour nous envoyer votre témoignage

Pape Jean-Paul II 1990"Voilà votre rôle dans l'Église: créer des noyaux de croyants qui portent le message du salut de tous côtés, en faisant valoir le poids de votre opinion non pas par l'imposition mais par la force de votre témoignage".

Jean-Paul ii, Ultreya d'Italie en 1990

Dieu compte sur toi Cliquez sur l'image pour voir le diaporama

Témoignage évangélique

Témoignage évangélique (Luc 20, 27-38)  

 

Ghislaine Lefebvre
Communauté Ste-Croix, Cornwall


retour du christ" Alors, ils verront le Fils de l'homme venir entouré d'une nuée dans la plénitude de la puissance et de la gloire. Quand ces événements commenceront à se produire, redressez-vous et relevez la tête, car votre délivrance est proche.
Et il leur dit une comparaison : "Voyez le figuier et tous les arbres: dès qu'ils bourgeonnent vous savez de vous-mêmes, à les voir, que déjà l'été est proche.  De même vous aussi quand vous verrez cela arriver, sachez que le règne de Dieu est proche.  En vérité, je vous le déclare, cette génération ne passera pas que tout n'arrive.  Le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront pas.
Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que vos coeurs ne s'alourdissent dans l'ivresse, les beuveries et les soucis de la vie, et que ce jour-là ne tombe sur vous à l'improviste, comme un filet; car il s'abattra sur tous ceux qui se trouvent sur la face de la terre entière.  Mais restez éveillés et priez en tout temps pour être jugés dignes d'échapper à tous ces événements à venir et de vous tenir debout devant le Fils de l'homme.

Bonjour à vous, chers frères et soeurs cursillistes. J'ai vécu mon premier Cursillo à Shalom en décembre 1981. C'était le 6e et j'étais assise à la table Ste Anne. J'appartiens à la paroisse Ste-Croix .

Mon témoignage s'est éclairé à la suite de l'évangile de Luc 20, 27-38. Cet évangile me parle de la vie après la vie et c'est un sujet difficile à discuter pour chacun de nous. Nous y pensons le moins souvent possible surtout quand on est jeune.

Moi, étant jeune, j'avais la foi et je pratiquais. Je priais tous les jours mais la mort je n'y pensais jamais. Je vivais à plein ma vie et je n'avais pas le temps d'y penser. La mort, c'était pour les autres et non pas pour moi.

Il y a 15 ans, j'ai dû me battre contre un cancer, et là j'ai pensé à la mort. Je ne me sentais pas prête, j'avais peur de ne pas passer le test comme on dit, puis j'avais encore tellement de choses à faire sur cette terre. Mon combat a duré une année. Durant tout ce temps, j'ai eu le loisir de réfléchir sur ma vie et mon départ pour l'autre vie. Aujourd'hui, je suis consciente que chaque matin est une nouvelle journée qui me prépare pour l'autre vie. Ça n'arrive pas juste aux autres, ça peut arriver aussi à moi peu importe l'âge. Le temps a passé et la vie a continué son chemin et j'ai pu retrouver la santé.

L'année précédant ma guérison, je fus mise face à la réalité de la mort une seconde fois. Nathalie, ma fille de 18 ans décédait dans un accident d'auto. Après la peine, la colère, un deuil bien vécu, je réalisai une fois de plus que peu importe l'âge nous devrions toujours être prêts. J'ai trouvé le courage d'accepter le départ d'un être cher dans ma foi en Jésus avec sa promesse de la vie éternelle. Nathalie est heureuse maintenant et elle loue Dieu tous les jours.

angeJ'ai vraiment compris que j'y croyais quand une de mes voisines, pour me consoler, me parla de la réincarnation de Nathalie. Mon coeur a fait deux tours et je lui répondis : « À quoi bon vivre dans la souffrance et la peine si nous devons tout recommencer. Il faut que cela s'arrête un jour. Jésus nous l'a dit, Dieu nous accueille dans son amour. » Pour moi aujourd'hui, Nathalie est un ange qui loue Dieu en attendant la résurrection. Quoi de mieux pour celle que j'aime plus que tout au monde, certainement plus que de penser à la réincarnation. L'espérance c'est ce qui me fait vivre, pour la garder bien présente en moi. Je prie et j'assiste à l'Eucharistie en plus d'écouter les événements qui se produisent autour de moi.

Au printemps 2001, ma tante et mon oncle sont décédés dans la même semaine d'un cancer. Quelques semaines auparavant, ils se sont écrits une lettre de pardon et d'amour. Cela nous a surpris car ils se sont toujours disputés et mon oncle avait un problème de boisson pendant plusieurs années. Face à la mort, ils se sont réconciliés et ils sont partis ensemble dans la paix et l'amour de Dieu. Comment ne pas espérer à une vie meilleure quand nous sommes témoins d'événements semblables? Je me dis que leur foi en Dieu devait être certainement très grande, car Dieu leur a permis de mourir en paix, c'est en cela que je reconnais la miséricorde de Dieu.

Aujourd'hui, grâce aux événements qui se sont produits dans ma vie, je garde confiance en une vie meilleure. Tous les jours, je me prépare à la vie après la vie, car je ne sais pas quand cela arrivera et je me prépare dans la prière, les bonnes actions et l'Eucharistie. Je demande à tous mes anges surtout Nathalie de prier pour moi le Seigneur pour qu'il m'apporte les grâces nécessaires le jour venu, car je sais que je vais me battre, je me connais. J'aime cette vie et la quitter me sera pénible, moi qui aime tout contrôler. Ce ne sera pas facile de partir, mais je n'aurai pas peur, je suis confiante de l'amour miséricordieux de Dieu, c'est mon héritage chrétien. C'est dans le souvenir des êtres chers qui nous ont quittés que je reste confiante en une vie meilleure. Je sais que Dieu s'occupe de nous, car Jésus nous l'a dit et j'y crois.

Luc nous rappelle dans son verset 37 que Dieu est le Dieu des hommes, le Dieu des vivants et non des morts, car tous sont vivants pour Lui.

 De Colores! 

( Extrait de L’arc-en-ciel,  mai 2002, pages 36-37)