Imprimer Texte plus gros Texte plus petit


La foi en action > Choix de textes sur l'évangélisation des milieux > François, va et répare ma maison
Texte plus gros Texte plus petit

François, va et répare ma maison

 

Notre avenir communautaire

NOTRE AVENIR COMMUNAUTAIRE

Gilles Baril, prêtre
Animateur spirituel du diocèse de Sherbrooke

Pourquoi les gens ont quitté nos communautés ?

Poupée russe

Il est impossible de relever toutes les raisons qui ont fait déserter nos assemblés du dimanche mais nous pouvons avancer quelques hypothèses :

  • La société prône la recherche de l'épanouissement personnel, le désir d'expérimenter par soi-même et la quête d'autonomie : des valeurs nobles mais qui ne construisent pas la communauté et qui risquent de nous amener dans l'individualisme.

  • Les médias relayent la religion dans le champ du privé, du personnel tout en insistant sur les scandales des gens d'Église comme les problêmes de pédophilie alors qu'autrefois l'Église était considérée comme la gardienne de la morale publique et des bonnes moeurs.

  • L'Église est perçue comme n'ayant plus rien d'attrayant à offrir au monde : les églises ferment, les vocations sont de plus en plus rares, les engagés en Église sont plus agés... Ce qui donne en plus le sentiment d'échec aux parents puisqu'ìls n'ont pas su transmettre la foi à leurs enfants.

  • Notons encore que rare sont les gens qui se sont éloignés de l'Église parce qu'ils ne croyaient pas en Dieu ou parce qu'ils rejettent les valeurs de l'Évangile.

  • Que deviennent les absents de l'Église ?

  • Des gens en quête de sens qui cherchent le bonheur... ce qui les amène à puiser à des sources qui entretiennent parfois l'artificiel des émotions à fleurs de peau. Ils ne se sentent pas important pour Dieu

  • Des gens qui rejettent un Dieu dont ils ont une fausse image ou simplement parce qu'ils ne le connaissent pas.

  • Des gens qui craignent d'être jugé par Dieu ou par les autres parce que leur vie n'est pas conforme aux exigences de l'Évangile.

  • Des gens qui souffrent de ne jamais avoir rencontré des personnes habiletées de l'intérieur qui donnent le goût de devenir meilleur par un témoignage simple de vie quotidienne.
  • Publié avec l'autorisation de l'auteur
    Extrait de: Notre avenir communautaire, Gilles Baril, prêtre