Imprimer Texte plus gros Texte plus petit


La foi en action > Choix de textes sur l'évangélisation des milieux > François, va et répare ma maison
Texte plus gros Texte plus petit

François, va et répare ma maison

 

Ne21-Synode13

Message du Synode des Évêques au Peuple de Dieu (13)

Un message aux Églises des diverses régions du monde

 

Synode 2012
Synode des évêques sur la Nouvelle Évangélisation

Le regard des évêques réunis en assemblée synodale embrasse toutes les communautés ecclésiales répandues à travers le monde, un regard qui se veut unitaire, parce que l'appel à rencontrer Jésus est unique, mais aussi un regard qui n'oublie pas la diversité. 
Une considération toute particulière, pleine d'affection fraternelle et de gratitude, est réservée par les évêques réunis en synode à vous chrétiens des Églises orientales catholiques, celles qui sont héritières de la première diffusion de l'Évangile, expérience gardée avec amour et fidélité, et celles qui sont présentes dans l'Est de l'Europe. Aujourd'hui l'Évangile se propose de nouveau parmi vous comme nouvelle évangélisation par le biais de la vie liturgique, la catéchèse, la prière familiale quotidienne, le jeûne, la solidarité entre les familles, la participation des laïcs à la vie des communautés et au dialogue avec la société. Souvent exposées à l'épreuve et à la tribulation, vos Églises sont appelées à témoigner de la participation à la Croix du Christ. Certains fidèles sont contraints à l'émigration. Tout en maintenant vive l'appartenance à leur communauté d'origine, ils peuvent donner leur propre contribution à la charge pastorale et à l'œuvre d'évangélisation dans les pays qui les ont accueillis. Que le Seigneur continue à bénir votre fidélité, et que se dégagent dans votre futur des horizons de confession sereine et de pratique de la foi dans un climat de paix et de liberté religieuse.
Nous vous regardons vous les chrétiens, hommes et femmes, qui vivez dans les pays d'Afrique, nous vous exprimons avant tout notre gratitude pour le témoignage que vous rendez à l'Évangile, souvent dans des situations de vie humainement difficiles. Nous vous exhortons à redonner élan à l'évangélisation reçue en des temps encore récents, à vous construire comme Église «famille-de-Dieu», à renforcer l'identité de la famille, à soutenir l'engagement des prêtres et des catéchistes, spécialement dans les petites communautés chrétiennes. À quoi s'ajoute l'impérieuse nécessité de développer la rencontre de l'Évangile avec les anciennes et nouvelles cultures. Une attente et un appel vigoureux s'adresse aussi au monde de la politique et aux gouvernants des différents pays d'Afrique, pour que, grâce à la collaboration de tous les hommes de bonne volonté, soient promus les droits humains fondamentaux et que le continent soit libéré de la violence et des conflits qui le tourmentent encore.

Les évêques de l'Assemblée synodale invitent les chrétiens de l'Amérique du Nord à accueillir avec joie l'appel à la nouvelle évangélisation, en même temps qu'ils regardent avec reconnaissance comment, dans leur histoire encore récente, vos communautés chrétiennes ont donné des fruits généreux de foi, de charité et de mission. Il importe maintenant de reconnaître que beaucoup d'expressions de la culture ambiante des pays de votre continent sont aujourd'hui loin de l'Évangile. S'impose donc une invitation à la conversion, de laquelle naît un engagement qui ne vous place pas en dehors de vos cultures mais en leur sein même, afin d'offrir à tous la lumière de la foi et la force de la vie. Au moment où vous accueillez dans vos terres généreuses de nouvelles populations d'immigrants et de réfugiés, soyez disposés aussi à ouvrir les portes de vos maisons à la foi. Dans la fidélité aux engagements pris lors de l'Assemblée synodale pour l'Amérique, soyez solidaires de l'Amérique Latine dans l'évangélisation permanente du continent commun.
Dans un même sentiment de reconnaissance l'Assemblée du Synode se tourne vers les Églises de l'Amérique Latine et des Caraïbes. Il est particulièrement frappant de voir comment au fil des siècles se sont développées dans vos pays des formes de piété populaire, encore enracinées dans les cœurs de beaucoup, de service de la charité et du dialogue avec la culture. Aujourd'hui, face aux nombreux défis du présent, avant tout la pauvreté et la violence, l'Église en Amérique Latine et dans les Caraïbes est invitée à vivre dans un état permanent de mission en annonçant l'Évangile avec espérance et avec joie, en formant des communautés de vrais disciples missionnaires de Jésus-Christ, en montrant dans l'engagement de ses fils comment l'Évangile peut être source d'une nouvelle société juste et fraternelle. Le pluralisme religieux aussi interpelle vos Églises et exige une annonce renouvelée de l'Évangile.

À vous aussi chrétiens d'Asie, nous voulons offrir un message d'encouragement et d'exhortation. Vous êtes une petite minorité dans le continent qui recueille en lui pratiquement les deux tiers de la population mondiale. Votre présence est une semence féconde, confiée à la puissance de l'Esprit Saint, semence qui grandit dans le dialogue avec les différentes cultures, avec les antiques religions, avec les pauvres innombrables. Même si elle est souvent marginalisée dans la société, et même persécutée en certains endroits, l'Église d'Asie, avec sa foi ferme, est une présence précieuse de l'Évangile du Christ qui annonce justice, vie et harmonie. Chrétiens d'Asie, puissiez-vous ressentir la fraternelle proximité des chrétiens des autres pays du monde, lesquels ne peuvent oublier que Jésus est né, a vécu, est mort et ressuscité sur ce continent, en Terre Sainte!
Un message de reconnaissance et d'espérance des évêques s'adresse aux Églises du continent européen, aujourd'hui marqué en partie par une forte sécularisation, parfois agressive, et pour une part encore blessé par les longues décennies des pouvoirs des idéologies ennemies de Dieu et de l'homme. La reconnaissance va vers le passé mais aussi vers le présent, dans lesquels l'Évangile a créé en Europe des prises de conscience et des expériences de foi bien caractérisées et décisives pour l'évangélisation du monde entier, débordant souvent de sainteté: richesse de la pensée théologique, variété des expressions charismatiques, formes multiples du service de la charité envers les pauvres, profondes expériences contemplatives, création d'une culture humaniste qui contribué à donner un visage à la dignité de la personne et à la construction du bien commun. Que les difficultés du présent ne vous abattent pas, chers chrétiens d'Europe: qu'elles soient plutôt perçues comme un défi à dépasser et une occasion pour une annonce plus joyeuse et plus vivante du Christ et de son Évangile de vie.

Les évêques de l'Assemblée synodale saluent enfin les peuples de l'Océanie, qui vivent sous la protection de la Croix du Sud, et ils les remercient pour leur témoignage de l'Évangile de Jésus. Notre prière pour vous est que, comme la femme samaritaine auprès du puits, vous ressentiez vive vous aussi la soif d'une vie nouvelle et que vous puissiez entendre la parole de Jésus qui dit: «Si tu savais le don de Dieu!» (Jn 4,1-10). Recevez l'appel à vous engager encore à prêcher l'Évangile et à faire connaître Jésus dans le monde d'aujourd'hui. Nous vous exhortons à le rencontrer dans votre vie quotidienne, à l'écouter lui et à découvrir, par le moyen de la prière et de la méditation, la grâce de pouvoir dire: «nous savons que celui-ci est vraiment le sauveur du monde» (Jn 4,42).

Lire la suite et fin ...

___________________