Imprimer Texte plus gros Texte plus petit
Texte plus gros Texte plus petit



Cursillo
> Expansion mondiale > Organigramme mondial | Amérique du Nord | Amérique latine | Europe | Afrique | Asie-Pacifique | Francophonie

 

 

 

carte d'Afrique

 

Les Cursillos en Afrique

1. En français

L'implantation du Mouvement des Cursillos en Afrique de l'Ouest francophone a débuté en décembre 2003, au Bénin, sous l'impulsion du Mouvement des Cursillos Francophones du Canada.

Deux ans plus tard, une nouvelle implantation avait lieu dans le pays voisin du Togo. L'expansion du MC y fut remarquable et gagna rapidement 4 diocèses.

En 2012, avec la préparation à distance et le soutien du CEI-MCFC (Comité pour l'expansion internationale des Cursillos) et l'aide sur place de responsables togolais, le MC s'implanta dans un 3e pays francophone d'Afrique, le Burkina Faso.

2. En espagnol et en portugais

Le Mouvement des Cursillos a aussi été introduit en terre africaine au moyen des colonies espagnoles et portugaises, comme le mentionne Cesareo Gil dans son livre sur l'histoire du MC.

Localisation de la Guinée EquatorialeIl a été implanté en GUINÉE EQUATORIALE, en Afrique centrale, dès 1960. La revue espagnole Kerygma* parle du succès remarquable de l'implantation du MC dans ce pays où il est présent dans cinq diocèses et profite de l'appui d'un évêque guinéen qui a fait son cursillo:

"Ce sont les cursillistes espagnols de Barcelona (en Espagne) qui se sont chargés de la Guinée. Des membres de leur École de Formation sont allés en Afrique durant trois semaines pour donner des sessions aux dirigeants. Ils ont commencé par Bata, où ils ont été accueillis par les Salésiens qui sont proches du Cursillo depuis nombres d'années. Ils sont aussi allés à Niefang, à Ebebiyin, à Mokom et à Kogo. Au diocèse de Ebebiyin, ils ont eu l'agréable surprise de recevoir la visite du nouvel évêque, Mgr Alfred M. Oburu, "grand frère du Cursillo" comme il aime s'appeler lui-même, car il a fait le Cursillo #18 de Bata. Il est extraordinaire de voir la maturité des cursillistes de Bata qui va de progrès en progrès chaque année." (*Revue du secrétariat national d'Espagne à Madrid, #114, p.32. Traduction de l'espagnol)

Lors de sa visite apostolique à Bata (Guinée Equatoriale) le 18 février 1982, le Pape Jean-Paul-II souligna la contribution particulière du MC à la vie de l'Église dans ce pays:

"Vous, les laïcs engagés dans les mouvements apostoliques, en particulier dans le Cursillo, vous offrez une contribution de plus en plus décisive à la vie de l'Eglise sans vous laisser décourager par les difficultés qui se dressent sur votre chemin".
(http://www.vatican.va/holy_father/john_paul_ii/homilies/1982/documents/hf_jp-ii_hom_19820218_bata-guinea_sp.html)

Le MC fut introduit au MAROC en 1962 et y fut actif jusqu'au départ des Européens au moment de l'accession de ce pays à l'indépendance (Cf. Revista Tripode, Venezuela, no.5, p.27).

Il fut introduit dans les colonies portugaises du MOZAMBIQUE et d'ANGOLA, en 1963 (Cf. Revista Tripode, Venezuela no 9, p. 24) mais nous ne savons pas ce qui en résulte présentement.


 




3. En anglais

 

En juin 2009, le MC a été introduit avec succès à Durban, en AFRIQUE DU SUD, par des cursillistes en provenance de Gibraltar et de l'Irlande. Francis Napoli, de Gibraltar - alors président du GECC (le Groupe international européen) - a été recteur des deux premiers cursillos. Présentement, le MC est enraciné dans deux diocèses du pays.

 


Uganda (in Central Western Africa(Mandaté par l'OMCC pour s'occuper de l'expansion du MC en Afrique, Francis Napoli, implanta le MC en OUGANDA, dans le diocèse de Tororo, en mars 2014 avec son ami d'Irlande et une équipe formée de cursillistes d'Afrique du Sud. Ils se rendirent ensuite dans le diocèse de Jinja et y donnèrent un deuxième cursillo à 39 candidats. Dans sa réponse à S. Séguin, du Comité Internet, M. Napoli ajouta: "Ce fut une expérience extraordinaire et les nouveaux cursillistes ougandais se préparent à donner eux-mêmes le prochain cursillo en septembre."

Projets d'implantation:

Des démarches sont en cours pour implanter le Mouvement des Cursillos en TANZANIE. - Note: Il aurait déjà été introduit dans ce pays dès 1965 (comme en Rhodésie, aujourd'hui le ZIMBABWÉ) (voir Revista Tripode, Venezuela No.20, p. 26) mais il n'y eut pas de suite.- Dans son Bulletin d'août 2012, l'OMCC écrit:

"Une équipe du Tyrol, conduite par Renate Walcher et le P. Andreas Tausch, travaille à introduire le Mouvement des Cursillos en Tanzanie, comptant sur la participation du P. Matthew, un prêtre d'Idete, en Tanzanie. Francis Napoli l'a invité à vivre son cursillo en Afrique du Sud en septembre."

Dans une lettre récente (juillet 2014) à Serge Séguin, du Comité Internet, M. Napoli ajoute:

"Je prévois rencontrer bientôt le Cardinal Polycarp Pengo de Dar es Salaam qui m'a invité à lui faire connaître le Mouvement. Je compte obtenir son approbation pour la fondation du MC en Tanzanie".

On songe également à l'implanter au GHANA, à L'îLE MAURICE et au LESOTHO

"J'ai aussi une invitation de l'archevêque Matthias Nketsiah de Cape Coast au CHANA, et je dois le rencontrer pour la même raison: lui présenter le MC et obtenir son autorisation pour l'implanter au Ghana.

J'ai l'aval de l'évêque de l'ÎLE MAURICE et nous fixerons une date en 2015. Février 2015 est déjà arrêtée comme date pour le premier cursillo au LESOTHO".



Le Mouvement des Cursillos a aussi été introduit par des chrétiens de l'Église méthodiste qui compte plusieurs communautés "Walk to Emmaus" (nom donné aux cursillos méthodistes) en AFRIQUE DU SUD, au SWAZILAND au MOZAMBIQUE et au ZIMBABWÉ, au sud du continent, et au GHANA, en Afrique Occidentale.

Dans l'est, les Anglicans/Épiscopaliens l'ont implanté au KENYA et au MALAWI

  WS_FTPpa