Imprimer Texte plus gros Texte plus petit

Texte plus gros Texte plus petit

Psaume du jour

Participez à la prière que Jésus exprime dans son Église - (Cliquez ici pour la version avec grégorien)

À chaque jour, des prêtres,
des moines et des moniales,
et de plus en plus de laïcs,
prient avec les psaumes,
à différentes heures
du jour et de la nuit.
Avec eux,
par ce psaume du jour,
unissons-nous à la prière
que Jésus exprime à son Père
au nom de toute l'humanité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prier les psaumes avec le ChristCollaboration spéciale: Roger Gauthier, o.m.i.
Les 150 psaumes réécrits selon la mentalité évangélique sont maintenant publiés sous le titre "Prier les psaumes avec le Christ"
(Fides/Médiaspaul/SOCABI, 2003, 253 p.)
:

Pour choisir un psaume adapté à un besoin particulier, voir

psaume 91 - Le Père me protège de tout

J'ai soif de Dieu

Psaume 42

Ant: Si quelqu'un a soif, dit le Seigneur, qu'il vienne à moi et qu'il boive.

Comme la biche soupire après le ruisseau,
moi aussi, je soupire après toi, mon Dieu.

J’ai soif de Dieu, d’un Dieu bien vivant.
Quand pourrai-je rencontrer mon Père
comme dans un face à face avec lui?

Aujourd’hui, je suis bien malheureux ;
je me dis tout le temps : où est-il mon Père ?

Je me rappelle les moments merveilleux
où il me laissait entrevoir son mystère;

c’était la fête au-dedans de moi,
j’avais toujours envie d’être avec lui.

Pourquoi me laisser abattre et me taire
en gémissant sur mes pauvretés ?
Pourquoi cesser d’espérer en mon Père ?

Oui ! il se manifestera encore à son enfant;
je pourrai savourer son amour qui me sauve.

C’est vrai que je me sens tellement petit,
mais c’est pour ça que je te supplie

en contemplant ta présence
dans les hautes montagnes
comme dans les humbles collines.

Les épreuves se bousculent dans ma vie
comme les vagues de la mer.

Elles se repoussent l’une l’autre
et finissent par me submerger.

l fut un temps où mon Père se manifestait
constamment, la nuit comme le jour.

Je parlais avec lui et le priais sans cesse.
C’était toute ma vie.

Maintenant, je répète à ce Dieu
en qui j’ai mis toute ma sécurité :

« Pourquoi ai-je l’impression d’être oublié ?
Pourquoi cette tristesse qui me pèse
sous le poids de mes épreuves ?

Mon cœur est rempli de souffrances.
Il m’insinue souvent des doutes,

il me répète que je suis un peu fou :
« Pourquoi continuer de croire en Dieu ? »

Et moi, je réponds : " Pourquoi gémir
et me replier sur moi-même ? "
Toute mon espérance est en mon Père;

je ne cesserai pas de fêter son amour,
lui qui porte en son cœur tout mon avenir.