Imprimer Texte plus gros Texte plus petit

Formation > Étude de la bible > Évangile de Jean vulgarisé

Texte plus gros Texte plus petit

Évangile de Jean vulgarisé

Extraits de "Jean m'a parlé de son ami Jésus", par Roger Gauthier, o.m.i.

À chaque semaine,
vous trouverez ici
un épisode de
l'Évangile selon
Saint Jean.

Il est reformulé
dans un langage populaire dans le but de nous aider à découvrir le Christ comme Jean a pu le percevoir.

Pour en savoir plus
sur le sens de
cette réécriture
ou voir le contexte
de l'article en cours
cliquer ici.

Document sans nom

C'est vraiment Lui l'envoyé du Père

Pain descendu du cielIl profita d’une question pour risquer la grande révélation sur son identité. Quelqu’un avait demandé : « Pour vivre comme le Père le souhaite, que devons-nous faire? » Jésus répondit franchement : « Il faudrait commencer par faire confiance à celui qu’il vous a envoyé pour vous le dire ». Piqués au cœur de leur incrédulité, certains sceptiques rétorquent : « Mais que fais-tu, quel signe nous donnes-tu pour que nous croyions que Dieu est avec toi? Quelles preuves donnes-tu que sa puissance t’accompagne? Ton miracle des pains n’est pas exclusif à toi; déjà au désert, nos pères ont mangé la manne, ‘un pain venu du ciel’, c’est l’Écriture qui le dit. » Tout de suite, Jésus les invite à jeter un regard nouveau sur cet événement du passé: « Je puis vous assurer que le vrai pain qui vient du ciel n’est pas celui de Moïse; c’est celui que le Père vous a fourni hier par son Envoyé venu du ciel avec mission de donner la Vie au monde ». Alors des gens de la foule qui lui faisait sincèrement confiance dirent à Jésus : « Nous t’en supplions, donne-nous donc encore de ce pain. »

Tout heureux de l’ouverture de leur cœur, Jésus risque alors la grande révélation à propos de pain :

« Moi, je suis ce pain de vie. Celui qui m’accueille dans sa vie ne sera plus détruit par les déceptions quotidiennes; celui qui me fait pleine confiance pourra compter sur moi pour prendre soin de ses faims de bonheur. Mais comme je vous l’ai déjà dit, certains parmi vous ont profité hier des pains que j’ai distribués sans comprendre le sens de mon geste.  Par ailleurs, ceux qui me font confiance, je les reçois comme un don du Père. Vous devez savoir que si je suis avec vous, c’est parce que Lui m’a envoyé travailler à son projet, non au mien. La mission qu’il m’a donnée, c’est que je prenne soin de tous ceux qu’il mettra sur ma route et que je les amène jusqu’à la Vie totale. Mon Père vous assure que toute personne qui rencontre son Envoyé et lui fait confiance reçoit une Vie qui ne se termine pas avec la mort, car il m’a donné mission de le ressusciter à la fin du monde. »

Je t’avoue que même nous, ses disciples les plus intimes, nous ne comprenions pas beaucoup ces paroles de Jésus. Mais nous lui gardions notre pleine confiance, certains de voir clair un jour. Il nous fallut souvent attendre la lumière jusqu’après sa résurrection.

Que Jésus ose dire qu’il venait du Père pour travailler à son projet, c’était vraiment trop pour certains de ses auditeurs figés dans leur Dieu grandiose du passé.

___________
Source de l'image: Le pain vivant descendu du ciel: Parole pour la route

Sommaire