Imprimer Texte plus gros Texte plus petit


Formation > Choix de capsules de réflexion > Capsule de réflexion de la semaine

Texte plus gros Texte plus petit

Capsule de réflexion de la semaine

 

3 capsules Il y a des capsules qui soulagent la douleur... Il y en a qui tonifient... ou augmentent la capacité à l'effort, etc

En spiritualité,
il y a aussi de ces capsules qui font du bien!

Des capsules de sagesse qui amènent à réfléchir...
qui nous stimulent
et nous invitent
à mieux en vivre...

Ce sont de courts textes qui font appel à nos valeurs et souvent à des éléments de base de notre foi.

Nous en avons sélectionné pour vous et vous en présentons une nouvelle à chaque semaine.

Nos racines…

Nos racines…

C’est bien connu, les plantes ont bien besoin de racines pour puiser dans le sol les sels minéraux qui les alimentent, les font croître et les gardent en vie.
De la même façon que les branches s’allongent, les racines elles aussi s’allongent. Et c’est nécessaire. C’est un fait d’observation courante chez nos plantes de maison.
À la longue, les pots finissent par être remplis de racines. En forêt, il arrive de trouver un arbre qui a poussé sur un gros caillou. Ses racines, à la manière de ficelles, entourent le caillou et descendent jusqu’à terre où elles puisent la nourriture de l’arbre. Sans ses racines, l’arbre aurait disparu depuis longtemps. Mais la force de la conservation, inscrite chez les êtres vivants, a fait son travail, lent mais constant, et la survie a été assurée.
Je ne dirai pas que les feuilles dans les arbres ne sont pas importantes. Mais, dans nos régions, les arbres s’en passent bien pendant quelque cinq mois chaque année et ne meurent pas.
Mais, allez donc priver un arbre de ses racines pendant cinq mois!... Ou encore, que lui arrivera-t-il si ses racines sont petites et fragiles?...

Soumis à des températures de -40 degrés Celsius, comme nous connaissons parfois au Québec, comment pourra-t-il survivre, et sortir victorieux de cet hiver, insupportable aux dires de certains?..
Il le pourra... si ses racines sont assez longues et assez vigoureuses pour lui fournir nourriture et protection!...
Dès le mois de mai, il fera le bonheur des oiseaux qui viendront y abriter leurs petits!...

Et nous, comment sont nos racines? frêles et fragiles?... ou capables de résister aux vents et aux tempêtes qui assaillent notre quotidien?
Savons-nous nourrir nos racines d’une nourriture riche et fortifiante, la seule qui donne un sens à la vie, à la souffrance, à la mort?...

Réflexion inspirée de: Les dits du Curé