Imprimer Texte plus gros Texte plus petit


Formation > Choix de capsules de réflexion > Capsule de réflexion de la semaine

Texte plus gros Texte plus petit

Capsule de réflexion de la semaine

 

3 capsules Il y a des capsules qui soulagent la douleur... Il y en a qui tonifient... ou augmentent la capacité à l'effort, etc

En spiritualité,
il y a aussi de ces capsules qui font du bien!

Des capsules de sagesse qui amènent à réfléchir...
qui nous stimulent
et nous invitent
à mieux en vivre...

Ce sont de courts textes qui font appel à nos valeurs et souvent à des éléments de base de notre foi.

Nous en avons sélectionné pour vous et vous en présentons une nouvelle à chaque semaine.

Le pommier

Le pommier

Un beau jour d'automne, un promeneur marchant sur une route tranquille de campagne aperçut en bordure du chemin un petit pommier sauvage qui portait une douzaine de beaux fruits.
Il en prit un et mordit dans une chair ferme et croquante, gorgée de jus. L'arbre semblait n'appartenir à personne et offrait ses fruits généreusement, comme seule la nature sait le faire.

Le passant cueillit quelques pommes et se dit qu'en le taillant un peu et en prenant soin du sol, l'arbre donnerait le double de fruits la saison suivante. Alors, il prit le temps de tailler le petit pommier et de revenir fertiliser le sol.

L'année suivante, le passant revint accompagné par deux amis. L'arbre avait grandi et, ô surprise, avait multiplié ses fruits par cinq. Les pommes étaient plus grosses, plus juteuses, plus douces.
Ils mordirent à belles dents dans les fruits, en mangèrent jusqu'à se saouler de saveur et se reposèrent sous le petit arbre. Une fois encore, comme dans un rituel de remerciement pour la générosité de la Nature, le passant et ses amis taillèrent le pommier, enlevèrent des broussailles et fertilisèrent le sol.
L'année suivante, l'arbre avait encore grandi et ployait maintenant sous le poids de ses fruits. Le passant était revenu avec de nombreux amis pour partager l'abondante récolte et fêter la générosité du petit arbre. Cela devint un événement annuel, une grande fête où tous et toutes célébraient la symbiose qui les liait à la Nature.

Plusieurs années plus tard, regardant la foule joyeuse qui entourait le gigantesque pommier, le passant se souvint du petit arbre sauvage qui s'était trouvé un jour sur sa route.

Il sentit monter en lui une plénitude étrange: il vit comment il était lié à cet arbre, à ces gens, comment il avait créé tout cela...

Auteur inconnu