Imprimer Texte plus gros Texte plus petit
Texte plus gros Texte plus petit


Prière
> Apprendre à prier > Liste des commentaires sur la prière

Seigneur, apprends nous à prier

Commentaire de la semaine sur la prière

p165-icone-amitie.htm

Prier devant l'icône du Christ et son ami

par Taizé

L'icône et la prière, TaizéLes icônes viennent soutenir la beauté de la prière. Elles sont comme des fenêtres qui s’ouvrent sur les réalités du Royaume de Dieu et les rendent présentes dans notre prière sur la terre. Elles sont un appel à notre propre transfiguration. [...]

Le fondement des icônes est, selon saint Jean Damascène (VIIIe siècle), la venue du Christ sur la terre. Le salut est lié à l’incarnation du verbe divin, par conséquent à la matière : « Jadis, Dieu l’incorporel et l’invisible n’était jamais représenté. Mais, maintenant que Dieu s’est manifesté dans la chair et a habité parmi les hommes, je représente le visible de Dieu. Je n’adore pas la matière mais j’adore le créateur de la matière, qui est devenu matière à cause de moi, qui a voulu habiter la matière et qui, par la matière, a fait mon salut ». [...]

L’icône du Christ et son ami *

L'icône du Christ et son ami

Sur cette icône, deux personnes côte à côte.

  • Ils se ressemblent : même taille, même silhouette, même regard, même rayonnement de lumière. Ils ne sont pourtant pas identiques : leurs couleurs, leurs amples vêtements et leurs gestes diffèrent.

  • Ils ne sont pas face à face dans une relation qui nous exclurait, mais ils partagent la même perspective. Leurs visages silencieux, leurs yeux larges ouverts nous accueillent en paix.

  • Le Christ est reconnaissable par la croix évoquée dans son nimbe. A son côté un compagnon de route. Jésus pose son bras sur son épaule d’un geste qui ne retient pas mais qui montre le lien qui les unit et aussi la responsabilité qu’il lui confie. Il s’appuie sur son ami et l’envoie au devant de lui.

  • Le compagnon montre le Christ et bénit. Ce dernier geste du Christ sur la terre (Luc 24.50), propre au Sauveur sur les icônes, est accompli ici par le disciple, encouragé par son Seigneur. Bénir, c’est manifester et célébrer que Dieu veut donner la vie en plénitude.

  • Le Christ porte un gros volume, le disciple un rouleau : la Bonne Nouvelle. Le Christ est la Parole en personne, il a transmis à ses amis tout ce qu’il a reçu de son Père et leur demande de proclamer l’Evangile par toute la terre.

______________
* Le Christ et saint Ménas, supérieur du monastère de Baouit en Moyenne Egypte. Icône copte du VIIème siècle conservée au Louvre, à Paris.
Extrait du site de Taizé

Source des images :  Priants devant l'icône: Taizé; Icône de l'amitié: Espérez, Mouv. eucharistique des jeunes

_________________
Source de l'image: Partie centrale du vitrail "Notre-Dame de la Belle Verrière" de Chartres