Imprimer Texte plus gros Texte plus petit
Texte plus gros Texte plus petit


Prière
> Apprendre à prier > Liste des commentaires sur la prière

Seigneur, apprends nous à prier

Commentaire de la semaine sur la prière

p12-bienaime.htm

Tu es mon bien-aimé

par Henri J.M. Nouwen *

 

Prier c'est écouter cette voix...
écouter l'Unique qui t'appelle
Bien-aimé, Bien-aimée.

Je suis convaincu que le moment central de la vie publique de Jésus a été son baptême au Jourdain, quand il a entendu la confirmation: "C'est toi mon fils bien-aimé, en toi j'ai mis tout mon amour."  C'est l'expérience fondamentale de Jésus.  Il se fait rappeler qui il est d'une manière très, très profonde.  Les tentations au désert sont des tentations qui cherchent à le détourner de cette identité spirituelle.  Il a été tenté de croire qu'il était quelqu'un d'autre.  Tu es celui qui peut changer cette pierre en pain.  Tu es celui qui peut s'élancer du pinacle du Temple.  Tu es celui qui peut soumettre les autres à son pouvoir.  "Non, non, non, répond Jésus.  Je suis le Bien-aimé de Dieu."  Je pense que toute sa vie se passe à revendiquer cette identité au milieu de tout le reste.  À certains moments il est adulé, à d'autres moments il se voit méprisé ou rejeté, mais il continue de dire:  "Les autres peuvent m'abandonner, mais mon Père ne me laissera pas seul.  Je suis le Fils bien-aimé de Dieu.  Je suis l'espérance que porte cette identité."

     Prier, c'est donc écouter cette voix -- écouter l'Unique qui t'appelle Bien-aimé, Bien-aimée.  C'est revenir sans cesse à la vérité de ce que nous sommes et la revendiquer.  Je ne suis pas ce que je fais.  Je ne suis pas ce que les gens racontent à mon sujet.  Je ne suis pas ce que j'ai.  Même s'il n'y a pas de mal à connaître du succès, même s'il n'y a pas de mal à être populaire, même s'il n'y a pas de mal à être puissant, en fin de compte mon identité spirituelle ne plonge pas ses racines dans le monde, dans les choses que me donne le monde.  Ma vie s'enracine dans mon identité spirituelle.  Quoi que nous fassions, il nous faut revenir régulièrement au foyer de notre identité profonde."

________________

* Extrait de: "La Seule chose nécessaire: vivre une vie priante" Ed. Bellarmin, 2001, p.78

_________________
Source de l'image: Partie centrale du vitrail "Notre-Dame de la Belle Verrière" de Chartres