Imprimer Texte plus gros Texte plus petit
Texte plus gros Texte plus petit


Prière
> Apprendre à prier > Liste des commentaires sur la prière

Seigneur, apprends nous à prier

Commentaire de la semaine sur la prière

32p-esprit-saint

La dévotion à l'Esprit Saint


"Au tournant du XXème siècle"



par Kim Catherine et Marie Kallins *



À la fin du XIXème siècle, la Bienheureuse Élena Guerra, fondatrice en Italie des Sœurs Oblates du Saint-Esprit, pressa le Pape Léon XIII a ramener l’Église au Cénacle (Chambre Haute). De 1895 à 1903, sœur Élena fut poussée par l’Esprit Saint à écrire douze lettres confidentielles au Pape pour lui demander un renouveau de la prédication sur l’Esprit Saint.

Soeur Élena

Elena-GuerraDans ses différentes écrits au Souverain Pontife, elle l’exhortait à inviter les fidèles à redécouvrir ce qu’est une vie vécue sous la conduite de l’Esprit Saint. Dans sa prière, elle demandait un renouvellement de l’Église, l’unité des Chrétiens, un renouvellement de la société, et par là même “ un renouvellement de la face de la terre.”

Son cœur était hanté par l’idée d’une Pentecôte perpétuelle, elle disait :

“ La Pentecôte n’est pas finie ; en fait, c’est toujours la Pentecôte, en tous temps et en tous lieux, parce que l’Esprit Saint désire ardemment se donner à tous les hommes, et ceux qui le veulent peuvent toujours Le recevoir ; nous n’avons donc rien à envier aux Apôtres et aux premiers croyants ; nous n’avons qu’à nous disposer comme eux à bien Le recevoir et Il viendra en nous comme Il l’a fait pour eux. ”

Pour appeler ce renouveau, sœur Élena eut aussi l’idée d’un mouvement mondial de prière sur le modèle du Cénacle (Chambre Haute) de Jérusalem où Jésus célébra la dernière Cène. Exactement là où, le jour de la Pentecôte, Jésus remplit sa promesse d’envoyer l’Esprit Saint, alors que cent vingt personnes, dont les Apôtres et Marie, Mère de Jésus, étaient réunis dans une prière incessante. Sœur Élena déclarait :

“ Oh si seulement, de tous les points de la chrétienté, une prière aussi unanime et fervente que celle du Cénacle, la Chambre Haute de Jérusalem, pouvait s’élever jusqu’au Ciel, pour raviver le feu de l’Esprit Divin ! ”

Léon XIII

leonXIIIA l’incitation de sœur Élena, Léon XIII publia plusieurs documents importants sur le Saint-Esprit. Tout d’abord, en 1895, il écrivit une lettre Apostolique, Provida Matris Caritate, qu’il termina en demandant aux fidèles de célébrer pour l’unité des chrétiens une neuvaine (neuf jours de prière) solennelle à l’Esprit Saint, entre les fêtes de l’Ascension et de la Pentecôte. Il y eut un second document en 1897, une Encyclique sur l’Esprit Saint, Divinum Illud Munus, qu’il termina, là encore, en invitant les fidèles à se souvenir de la neuvaine solennelle qu’il avait demandée en 1895. Il déclarait que la neuvaine n’était pas limitée à une seule année, mais devait être une neuvaine perpétuelle, célébrée chaque année entre les fêtes de l’Ascension et de la Pentecôte, avec toujours la même intention, celle de l’unité des Chrétiens.

De nouveau, à la demande de sœur Élena, un autre événement important eut lieu : le 1er janvier 1901, au nom de l’Église toute entière, Léon XIII invoqua l’Esprit Saint en chantant le Veni Creator Spiritus. Ce même jour, à l’autre bout du monde à Topeka, dans le Kansas, il y eut au Collège et à l’École Biblique de Béthel, une effusion de l’Esprit Saint que l’on reconnaît généralement comme l’origine du Pentecôtisme. Puis le renouveau de Azusa Street, en 1906, de l’Afroaméricain William J. Seymour, répandit le Pentecôtisme dans tous les continents en moins de deux ans.

Jean XXIII

Jean XXIIIQuand nous regardons les débuts du Renouveau Charismatique Catholique en 1967, deux ans après la fin de Vatican II et soixante-dix ans après l’Encyclique de Léon XIII sur le Saint-Esprit, nous rappelons souvent les paroles de Jean XXIII qui, pour préparer le IIème Concile du Vatican, avait demandé à tous les fidèles de prier pour “ une nouvelle Pentecôte ”. De plus, il est assez significatif que la première personne béatifiée par Jean XXIII fût sœur Élena Guerra qu’il appelait “ une Apôtre du Saint-Esprit ” pour aujourd’hui.

“ Renouvelle tes merveilles en notre temps, comme par une nouvelle Pentecôte. Accorde à ton Eglise d’être, d’un même cœur, assidue à la prière avec Marie, mère de Jésus, et sous la conduite du bienheureux Pierre, afin que puisse advenir le règne de notre divin Sauveur, règne de vérité et de justice, règne d’amour et de paix. Amen. ”

Jean-Paul II

2-8La Pentecôte 1998 fut pour l’Église Catholique un autre moment très important dans le déploiement de l’action de l’Esprit Saint au cours de ce dernier siècle. Le Pape Jean Paul II appela les différents mouvements ecclésiaux et les nouvelles communautés, fruits du travail de l’Esprit Saint durant ce siècle, à se joindre à lui sur la place Saint-Pierre, la veille de la Pentecôte. Ce fut le premier rassemblement de ce genre qui ait jamais eu lieu, avec des représentants de plus de cinquante mouvements ecclésiaux et communautés nouvelles parmi lesquels les Focolari (Italie, 1943) ; le Cursillo (Espagne 1949) ; le Néo-Catéchuménat (Espagne 1964) ; Lumière et Vie (Pologne 1957) ; les Foyers de Charité (France 1936) ; Communion et Libération (Italie 1954) ; la Communauté de Sant’Egidio (Italie 1968) ; et le Renouveau Charismatique Catholique (USA 1967).

Lors de cette vigile historique de la Pentecôte, Jean-Paul II s’exprima ainsi : “ C’est comme si ce qui s’est passé à Jérusalem il y a 2000 ans se renouvelait sur cette place ce soir…Comme alors les Apôtres, nous nous trouvons, nous aussi, rassemblés en un grand Cénacle de Pentecôte aspirant à l’effusion de l’Esprit…
…L’événement d’aujourd’hui est vraiment sans précédent. Pour la première fois, les mouvements ecclésiaux et les communautés se retrouvent tous ensemble avec le Pape : c’est le grand ‘témoignage commun’ que j’ai souhaité pour l’année qui, sur la route de l’Église vers le Grand Jubilé, est consacrée à l’Esprit Saint…
L’aspect institutionnel et l’aspect charismatique sont comme co-essentiels à la constitution de l’Église et concourent, même si c’est de manière diverse, à sa vie, à son renouveau et à la sanctification du Peuple de Dieu. C’est à partir de cette redécouverte providentielle de la dimension charismatique de l’Église que, avant et après le Concile, s’est affirmée une ligne singulière de développement des mouvements ecclésiaux et des communautés nouvelles. ”

[...] La Bse Elena a mis l’Église au défi, à l’aube du siècle dernier, de redécouvrir la vie selon le Saint-Esprit. Elle appelait à retourner dans la Chambre Haute et disait : “ La première source vive d’une action renouvelée est la prière qui nous relie à l’Esprit du Christ, ‘Lui qui renouvelle la face de la terre’. ”

Le Saint-Père a également mis le peuple de Dieu au défi en donnant ce message, dans sa Lettre Apostolique Novo Millenio Ineunte de 2001 : “Nos communautés chrétiennes doivent devenir d'authentiques “écoles” de prière, où la rencontre avec le Christ ne s'exprime pas seulement en demande d'aide, mais aussi en action de grâce, louange, adoration, contemplation, écoute, affection ardente, jusqu'à une vraie “ folie ” du cœur. (…) il revint à Pierre de dire les mots de la foi: “ Sur ton ordre, je vais jeter les filets ” . Permettez au Successeur de Pierre, au début de ce millénaire, d'inviter toute l'Église à cet acte de foi, qui s'exprime dans un engagement renouvelé de prière. ‘Duc in Altum ” (Lc 5,4)”

Dans la déclaration du Saint-Père à la Fraternité Catholique des Communautés et Communions d’Alliance en juin 2001, il affirma : “ Je prie avec beaucoup de ferveur pour que vos communautés ainsi que le Renouveau Charismatique tout entier ‘avancent dans les eaux profondes’ de la prière afin ‘d’avancer dans les eaux profondes de la mission’ . Alors, vous aiderez l’Église entière à vivre encore davantage cette vie d’action et de contemplation qui est la matrice de l’évangélisation ”.

ColombeLa surprise de Pentecôte, le samedi 29 mai 2004 : sur la Place St-Pierre, pendant la Célébration des premières vêpres de Pentecôte, le Pape Jean-Paul-II disait :
“ Je salue de façon particulière les membres du Renouveau dans l'Esprit, l'une des diverses expressions de la grande famille du mouvement charismatique catholique. Grâce au mouvement charismatique, de nombreux chrétiens, hommes et femmes, jeunes et adultes, ont redécouvert la Pentecôte comme réalité vivante et présente dans leur existence quotidienne. Je souhaite que la spiritualité de la Pentecôte se diffuse dans l'Église, comme un élan renouvelé de prière, de sainteté, de communion et d'annonce.  [...]

______________

(*) Extrait du site Le Buisson ardent:

_________________
Source de l'image: Partie centrale du vitrail "Notre-Dame de la Belle Verrière" de Chartres