Imprimer Texte plus gros Texte plus petit


La foi en action > Évangélisation des milieux > Choix de textes sur l'évangélisation des milieux > La foi à transmettre

La foi à transmettre

Réflexion sur la mission du MC et de tout chrétien : témoigner de sa foi... particulièrement auprès des "loin de Dieu et de l'Église"!

 Qui doit évangéliser?

Qui doit évangéliser?

1. Le pape

Il va de soi que l’évangélisation est la responsabilité du pape. Il est « Primo alter ego », le premier parmi les chrétiens à répondre aux exigences de l’Évangile.

PapeMais la première préoccupation du Saint-Père se doit de demeurer l’universalité du Salut. L’Amérique du Nord, l’Europe centrale et l’Europe de l’Ouest vivent une culture fort différente de ce qui se vit en Asie, en Europe de l’Est, en Afrique ou en Amérique du Sud. Cette démarcation culturelle se perçoit particulièrement au niveau de la condition de la femme qui en Asie et en Afrique est encore considérée comme la propriété de son mari. Un autre exemple : Chez les Musulmans, on condamne à mort les homosexuels alors qu’ailleurs, on approuve le mariage civil pour des gens du même sexe.

2. Les évêques et les curés

crosseCertainement : c’est leur responsabilité. Un curé ou un évêque qui fait scandale, ça blesse l’ensemble de l’Église. Un curé ou un évêque qui évangélise, c’est naturel, car c’est sa fonction.

Les évêques et les curés sont des leaders de l’évangélisation dans leur milieu, mais un vrai chef ne travaille jamais seul. Un vrai chef doit faire preuve :

  1. d’affection :
    aimer ses collaborateurs, les apprécier, les encourager, se réjouir de ce qu’ils font, avoir de l’estime pour eux et pour leur apostolat (d’ailleurs, le salaire des bénévoles se résume souvent à l’appréciation que nous leur manifestons).
  2. d’authenticité :
    être vrai et sincère. Être capable de se hisser au-dessus des évènements pour discerner l’essentiel de ce qui se vit.
  3. de doigté :
    parler avec douceur, surtout s’il y a un reproche à faire. Être sensible au vécu de chaque personne.
  4. de communion :
    établir un climat de complicité entre les différents intervenants sociaux du milieu. Garder le souci de la solidarité avec les autres communautés chrétiennes de la région, du diocèse. Porter le souci de ceux qui n’intéressent personne, de ceux qui occupent toujours la dernière place.

À suivre > 3. les laïcs

Publié avec l'autorisation de l'auteur
Extrait de: Le quotidien de l'Évangile, Gilles Baril, prêtre, p. 28-29